Sylvianne Libion

Assistant administratif

Comment s’est déroulée votre première journée de travail ? Voulez-vous nous faire part d’une anecdote ?

Je suis entrée en service suite à une vague de recrutement par mobilité interne (je viens donc d’un autre SPF) et nous étions une bonne soixantaine à arriver ce jour-là. L’arrivée à la tour des Finances impressionne toujours par la grandeur du bâtiment et la vue de Bruxelles depuis le 24e étage est  fabuleuse. Rapidement, j’ai été accueillie par mon chef de service avec un grand sourire. Tout était très bien organisé, nous avions chacun notre pc configuré, notre adresse mail active et un bureau qui nous attendait. J’ai apprécié ce sentiment d’être attendue.

En quoi consiste votre travail ?

Je suis gestionnaire des dossiers IPP (Impôt des personnes physiques) :
cela consiste à aider les particuliers au remplissage des déclarations fiscales, à collecter les informations manquantes lors du calcul de l’impôt des contribuables, à corriger les données erronées, et enfin, à enrôler l’impôt. Au quotidien, je réponds aux demandes des contribuables  afin de les informer en matière d’IPP et de l’avancement du traitement de leur dossier personnel.

Est-ce un avantage de travailler pour le SPF Finances ?

Le SPF Finances traite des dossiers qui touchent l’ensemble de la population, il représente donc un service au public à part entière. Cet aspect est très important pour moi. De plus, le SPF offre une diversité impressionnante de métiers différents et les possibilités d’évoluer en interne sont réelles. 
Le télétravail est également un plus qui permet de concilier ma vie professionnelle et privée dans de meilleures conditions.

Quelles étaient vos premières impressions après quelques semaines de travail au sein du SPF Finances ? Qu’est-ce qui vous a (agréablement) surpris ?

La disponibilité de mes collègues et de mes supérieures a fortement facilité mon intégration dans le service. L’organisation systématique des  formations des « petits »  nouveaux favorise également la confiance en soi face au travail. Et l’avantage de participer à de nouveaux projets ou de renforcer ponctuellement les équipes surchargées (tel que le contact center ou le Front Office) casse le quotidien de mon travail qui peut paraître routinier.